Gestion de la bronchiolite à Nantes

Mise en oeuvre de Divoluci dans le cadre d'un réseau de soin
Publié le : 14 janvier 2020
Bébé pleurant

Une épidémie annuelle

Chaque année en hiver, la bronchiolite revient en force et touche près de 460 000 nourrissons en France. 

Cette infection virale inquiétante cause des épidémies annuelles.

Que vit un parent avec un bébé malade sur les bras ? 
Nombreux parmi nous ont déjà été dans cette situation. 
Des pleurs, des difficultés à respirer, une fièvre, - les douleurs du nouveau-né sont toujours mal vécues par les parents. Il est facile de céder à l’angoisse et à la panique. Un parent ne sait pas dire à quel point l’état de son bébé est grave. Tout ce qu’il veut c’est soulager la souffrance de son bébé. Mais quelles sont les solutions pour les parents ? Il n’y en a pas beaucoup, hélas. 
Amener son nourrisson à l’hôpital au risque de le faire contaminer par une autre infection comme la gastroentérite par exemple, dans la mesure où ce sont les plus fragiles qui sont les plus soumis aux risques ? 
Attendre longuement son tour sur les banquettes, seul face à une inquiétude qui monte ? 
Ou encore l’amener chez son généraliste ou son pédiatre ? 

Le diagnostic sera posé, mais la problématique reste identique : si le médecin constate des signes de gravité c’est le passage au service d’urgences de l’hôpital avec tout ce que cela implique, ou le retour à la maison, toujours seul face à un bébé malade, ses pleurs, les nuits sans sommeil et l’angoisse qui envahit. 

Il était temps que cela change ! 

Le passage aux urgences n'est plus une fatalité

Pour proposer aux familles une meilleure prise en charge Divoluci a été mis à disposition du Réseau Bronchiolib, composé des médecins généralistes, pédiatres et puéricultrices libéraux ou hospitaliers, pour éviter au maximum les hospitalisations des nourrissons et leur proposer un suivi à domicile adapté.

Le bébé inclus dans le réseau pouvait bénéficier de passages de puéricultrice à domicile jusqu’à deux fois par jour. Ces professionnelles se déplaçaient chez les familles pour surveiller les enfants, mais pas uniquement. Elles ne se contentaient pas de les ausculter, elles apportaient un vrai soutien aux familles en termes de conseil dans l’alimentation, soins, comportement, posture etc.

C’était aussi un moyen d’observer l’environnement familial, de détecter s’il y avait une incompatibilités avec les soins à domicile, dans ce cas l’hospitalisation s’imposait et les jeunes patients étaient orientés directement vers un lit d’hôpital sans passer par le service d’urgence et sans attendre leur tour. Tous les acteurs du réseau pouvaient suivre l’état de l’enfant, échanger entre eux en toute sécurité et partager leurs expériences sur la plateforme Divoluci.

La proximité qui s’est installée avec les familles étaient très rassurante. Les échanges dans le réseau se passaient en toute bienveillance. De nombreux acteurs ont pu se mobiliser pour constituer une équipe, pour fluidifier la prise en charge et rendre le parcours de soin sécurisant et rassurant. 

Divoluci,
une solution innovante au service de la bronchiolite

De nombreux bébés ont ainsi pu éviter l’hospitalisation grâce à ce système, ont guéri en toute sécurité à la maison. Le personnel médical est très fier de cette réalisation. Le nouvel avenir qui s’ouvre devant Divoluci, la plateforme médicale qui est à vos services ! 

Divoluci, une solution d’avenir, une plateforme collaborative qui ouvre un champ des possibles inexploré dans le monde médical.

L'équipe Divoluci.
Article publié le 14 janvier 2020.

Témoignages

Utilisatrices de Divoluci dans le cadre de la bronchiolite

Essayez Divoluci !

L'application de gestion de vos urgences

En quelques clics, vous pourrez orienter vos patients vers des destinataires à même de le traiter rapidement.

divoluci_ecran_orientation_patient